• Galerie L'Entrée des Artistes

Chloé Malard - En quelques Mots



Ses portraits vous fascinent, ses paysages vous font rêver.

Déplacer votre souris, déroulez cet article pour en apprendre un peu plus sur cette jeune artiste talentueuse!


  • Comment es tu venu à la peinture? Peux tu évoquer ton parcours?

Je dessine depuis toute petite mais je suis venue à la peinture avec les cours de modèle vivant et dessin de plâtre de mon école d’art (l'école Emile Cohl à Lyon). En cours d’année on est passés du dessin à la peinture à l’acrylique et j’ai vraiment adoré ça. Je m’étais inscrite à cette école en voulant faire de l’animation 3D et je me suis finalement lancée dans la peinture. Durant ma dernière année j’ai tenté d’exposer sur des salons d’art contemporains et j’ai commencé à démarcher les galeries. Ça a marché et c’est ce qui m’a décidé.

  • tu mène en parallèle une activité d'illustratrice de livre pour enfin, est ce que cette pratique enrichit ta peinture et si oui de quelle manière?

Cette pratique n’enrichit pas immédiatement ma peinture car ce sont deux univers radicalement différents mais ces deux activités se complètent, reflètent chacune une part de ma personnalité. En illustration c’est un univers de paix, de légèreté, de cosy, les couleurs sont lumineuses. En peinture je suis dans un univers plus « tempétueux » , intériorisé.

  • tes œuvres sont elles inspirées du réel ou ton imagination t'offre-t-elle tes sujets?

Elles sont inspirées du réel : de photos que j’ai prises. À partir de ces photos je laisse travailler mon imagination.




  • Tu as fait le choix de travailler avec le posca. qu'est ce que cette technique apporte à ton oeuvre?

J’ai toujours considéré que je dessinais plus que je peignais et j’ai toujours été attirée par la ligne. J’ai été naturellement vers cet outil car il me permet de réellement dessiner sur la toile, il dépose un trait net et opaque. Avec lui je crée un réseau de lignes, qui en fonction du fond sur lequel il est appliqué, peut trancher et paraître vibrer, créer un effet délicat comme une dentelle, un effet bouillonnant comme un nuage d’orage, ou s’intégrer au travail de l’acrylique au pinceau. Sur les toiles de la série « moments » il reste dans l’esquisse, souligne juste un élément du tableau. On se rapproche encore du dessin, comme en illustration ou en bd.



café Montpellier (œuvre de la série moment)

  • Perçois tu une évolution dans ton œuvre? Dans quelle direction as-tu l'intention de te diriger?

J’ai souvent l’envie de me diriger vers quelque chose de plus abstrait, mais c’est difficile à dire, cela dépend vraiment de mon inspiration.





27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout